Faculté de musique

 


Accueil → À propos de la Faculté → Équipe de la Faculté → Corps enseignant → Jean Piché

buffer

Jean Piché
Professeur titulaire
Bureau : B-171
Tél. : 514 343-2230
jean.piche@umontreal.ca


Site web personnel

Compositeur, vidéaste et designer de logiciels, Jean Piché est reconnu comme un précurseur dans les disciplines musicales et médiatiques au Canada.

Dans les années 1970, il fut l'un des tout premiers compositeurs canadiens à exploiter les outils audionumériques émergents, notamment pour la création d'un cycle d'œuvres sur support fixe (Ange, La Mer à l'aube, Heliograms, Rouge). Adepte pionnier du langage de programmation iconique Max/MSP, il développe une série de pièces algorithmiques sous le vocable musiques virtuelles. Une de celle-ci virtuelleX est un émulateur du pianiste de jazz Keith Jarrett.

Il écrit plusieurs œuvres pour petits ensembles et pour solistes, notamment pour le guitariste Tim Brady (untitled), l'Ensemble à percussion Sixtrum (K'anchay), les Elmer Eisler Singers, la Vancouver New Music Society, le Festival Elektra et New Adventures in Sound de Toronto. Son opéra Yo soy la desintegracion, une commande de Chants Libres et Pauline Vaillancourt, a été créé en 1997, à l'Espace Go.

Après avoir collaboré avec quelques artistes vidéo ici et aux États-Unis, il décide, en 1993, de se consacrer presque entièrement à la création de ses propres œuvres vidéographiques. Après la première de paNi intiyA, alliant musique et image en mouvement dans une expression sensorielle unifiée, il propose le néologisme « vidéomusique » afin de distinguer cette nouvelle pratique de l'omniprésent  « clip vidéo ». Le terme en est aujourd'hui l'appellation acceptée. Présentées habituellement en situation de concert, ses œuvres vidéomusicales se déploient dans des espaces de projection à écrans et projecteurs multiples, prolongeant ainsi le concept de spatialisation dans le domaine de l'audiovisuel.

Jean Piché a contribué à l'essor de la musique contemporaine canadienne au cours d'un mandat au Conseil des Arts du Canada. Il aura alors donné voix au chapitre à plusieurs pratiques jugées auparavant marginales. Son parti pris pour l'inclusion aura aussi marqué sa direction du festival Montréal Musiques Actuelles - New Music America, en 1990.

Comme professeur à la Faculté de musique, il a formé, depuis la fin des années 1980, plusieurs cohortes de jeunes artistes œuvrant aujourd'hui en art médiatique et en musique. Il conçoit et développe des logiciels musicaux dont certains, comme Cecilia, sont utilisés par plusieurs compositeurs partout dans le monde. En 2005, sous l'égide du MIT Media Lab, il est le créateur/designer en titre de la suite de logiciels musicauxTamTam pour l'ordinateur XO du projet One Laptop per Child.

Depuis 2006, il dirige l'institut Arts Cultures Technologies (iACT), un important regroupement de chercheurs-créateurs à l'Université de Montréal. Les grandes activités de l'iACT touchent l'imagerie en hyperdéfinition, l'immersion vidéo et audio et le contrôle gestuel.

buffer

calendrier

images